lundi 20 décembre 2010

Après la tempête

Virginia Road

Depuis samedi matin, le Royaume-Uni est dans le chaos le plus complet. Cette fois-ci, même selon mes standards québécois, il s'agissait d'une vraie tempête de neige. Pendant quelques minutes, les flocons étaient si denses qu'on voyait à peine le bout de son nez (enrhumé). Je crois même avoir entendu du tonnerre à un moment! Toutefois, l'accumulation totale n'a pas de quoi m'impressioner...

Hocker Street

Ce qui complique les choses, c'est le froid «polaire» (-1C?) qui empêche la neige de fondre; elle semble bien installée pour rester jusqu'à Noël, contrairement à la dernière tempête dont les traces étaient disparues en deux jours.

Vue de ma chambre
Vers midi samedi, même le ciel semblait confus et surpris... Est-ce une tempête de neige? Est-ce un orage?

À l'échelle nationale, les transports sont complètement bouleversés; accidents de la route, aéroports fermés, trains annulés... On commence même à parler de difficultés d'approvisionnement pour certaines régions plus éloignées, et on annonce d'autres chutes de neige pour les jours à venir. Pour ma petite personne, ça veut surtout dire que je ne sais pas si je pourrai repartir au Québec le 24 décembre comme prévu... 


Arnold Circus

J'essaie de ne pas y penser, de toute façon on ne peut pas se fier aux météorologues! Alors pour me changer les idées, je prends des photos, je profite de mes vacances et j'essaie de faire passer le plus gros de mon rhume ici pour ne pas trop ressembler à Rudolph le 25 décembre...

Threadneedle Street
Où aller maintenant?

3 commentaires:

  1. J'adore la photo de la voiture, elle est vraiment belle! Et tu as des pas pires ciels de fin du monde aussi... Chanceuse!!!

    RépondreEffacer